Le blog des GRF

Les conséquences du réchauffement climatique sur nos forêts (épisode 4)

Par Louis HAEBIG, publié le vendredi 11 juin 2021 21:52 - Mis à jour le lundi 21 juin 2021 19:01
woman-246237_640.jpg

Bonjour,

Le Vendredi 11/06/21 nous nous sommes rendus dans une forêt à Sewen dans la vallée de la Doller.  Cette forêt comme beaucoup d'autres dans le Haut-Rhin, est très touchée par le réchauffement climatique. Ce jour là, nous avons rencontré un technicien forestier de l'Office National des Forêts.

Tout d'abord il nous à expliqué quels étaient les trois rôles de la forêt :

- Production de bois : bois de construction, bois d’industrie et bois d’énergie.

- Protéger et/ou produire des ressources : les arbres filtrent l’eau, sont une réserve de biodiversité mais encore nous protègent contre les avalanches.

- Social pour les chasseurs, promeneurs, cyclistes…

 

Ensuite il nous a éclairés sur le terme de « sylviculture » qui signifie la culture des arbres, et qui joue un très grand rôle dans la sécurité publique de la forêt. En effet, réfléchir aux arbres devant être coupé ou non, est très important. Cela évite qu'une zone soit entièrement défrichée, ou tout simplement un accident lorsqu'un arbre est trop grand ou fragilisé (une chute par exemple).

Il nous a également expliqué le rôle d'un garde ONF. Un technicien forestier s'occupe à lui tout seul de 1500 hectares de forêt. Lui s'occupe actuellement de 3000 hectares en raison de la crise sanitaire. Son métier consiste à vérifier l'état de santé de la forêt mais également à faire respecter certaines règles. Par exemple : pas de feux de camps... L'ONF possède un livret devant être complété tous les 20 ans  avec des informations sur la forêt (types d'arbres, nombres d'arbres...).

 

Actuellement, le travail des gardes forestiers est chamboulé par une succession de sécheresses qui touche le massif vosgien. Il nous a expliqué que le réchauffement climatique a un réel impact sur nos forêts. Le réchauffement climatique se manifeste par des sécheresses, une modification de la pluviométrie, une diminution du nombre de jours de gel par an ce qui permet aux parasites de se développer et d’apporter des maladies aux arbres comme :

- la chalarose, un champignon  microscopique qui s'attaque aux racines des frênes et qui provoque leur pourrissement.

- la graphiose s’attaque aux ormes

- les scolytes sont des insectes qui s'infiltrent derrière l'écorce de l’épicéa, afin de se nourrir de sa sève et d’y pondre des larves. N'ayant plus assez de sève pour eux les arbres meurent ! Leur seul moyen de se défendre est de créer un surplus de résine afin de se débarrasser des insectes mais le problème n'est pas là, le surplus n'est faisable qu'avec une grosse quantité d'eau, or le réchauffement climatique prive les épicéas de cette réserve d'eau... Ce qui explique les nombreux arbres rouges que nous voyons dans le massif vosgien.

 

Il n'est pas encore trop tard pour y remédier, mais bientôt se sera le cas… alors pensons à nos forêts, on compte sur vous !!!

Louis Haebig et Zoé Karm

 

Montage réalisé par Maewenn.

Commentaires
NB : les commentaires sont désormais clos
  • Grand jeu de l'été

    MARC WALCH
    Modifié il y a plus d'un an
    Bravo pour votre reportage. Pour le jeu des feuilles, je propose : épicéa, sapin, frêne, érable sycomore, chêne, charme, noisetier et robinier. Bonnes vacances M. Walch