Le blog des GRF

Les peuples indigènes d'Amazonie face à la déforestation

Par Lou GUIHAL, publié le jeudi 28 mai 2020 15:58 - Mis à jour le vendredi 26 juin 2020 14:53
woman-246237_640.jpg

Partons au Brésil, dans la célèbre forêt amazonienne où vivent des peuples indigènes, c’est-à-dire des peuples qui vivaient au Brésil avant l’arrivée des Européens au temps de Christophe Colomb. Mais comment vivent-ils dans notre monde moderne ? Quels sont les problèmes auxquels ils doivent faire face ?

Au Brésil, on compte plus de 150 peuples autochtones, dont chacun parle sa propre langue. Vivants dans la nature, ils ont un tout autre mode de vie que le nôtre ! N’ayant pas de voiture, ils ne peuvent pas vivre sans pirogue avec laquelle ils se déplacent. Celle-ci leur permet également de pêcher des poissons en abondance. Leur nourriture est aussi à base de fruits exotiques comme des mangues ou des bananes. La nuit, ces peuples ne dorment pas confortablement installés sous une couette, il fait bien trop chaud ! Non, ils dorment dans des hamacs fabriqués à base de branchages et non de tissu.  

Bien que l’école soit obligatoire, leurs enfants n’y vont pas, et peu savent lire et écrire parmi les adultes.

Mais ces peuples, vivants grâce à la forêt (nourriture, matériaux de construction..), pâtissent de la  déforestation. La forêt est détruite pour agrandir les villes et les exploitations agricoles (huile de palme, élevages…) et pour l’exploitation du bois… Ces cultures sont destinées aux consommateurs brésiliens mais aussi à l'exportation vers l'Europe. Depuis 1950, plus de la moitié de la forêt amazonienne a disparu. Il y a beaucoup plus d’inondations qu’auparavant et les maisons sur pilotis ne tiennent parfois pas le choc. L’activité économique atteint tous les peuples indigènes, ils ont de moins en moins de territoire. Les êtres vivants qui les entourent disparaissent. En Amazonie, ce sont principalement les poissons ou les dauphins qui payent le plus lourd tribut. Ils voient leur monde, leur territoire, leur vie sombrer peu à peu. Ils sont en danger !

Et s’il existait une ou plusieurs solutions à ces problèmes ? Et si on commençait à agir pour protéger ces peuples autochtones et leur territoire ? Que peut-on faire en tant que collégien ? On est tous des acteurs de ce changement et nous devons agir : on peut limiter notre consommation en mangeant par exemple des produits locaux et de saison, aller acheter des produits avec peu d’emballage, utiliser du bois raisonnablement de nos forêts locales... Ce sont juste des petits gestes simples…

Protégeons notre planète et agissons !    

Pour les plus intéressés et ceux qui veulent approfondir le sujet, voici la conférence en intégralité de Paulo Barbosa Da Silva ainsi que les questions que nous lui avions posées.

Paulo Barbosa Da Silva est né dans le village Ressaca Do Pesqueiro Manaquiri au bord du fleuve Amazone au Brésil. Il a quitté la forêt à l’âge de 10 ans et vit maintenant en France. Paulo retourne régulièrement revoir sa famille dans son pays natal.

Nous avons donc eu la chance de le rencontrer. On a pu apprendre beaucoup de choses sur la vie des peuples autochtones. C’était très intéressant et captivant. Une belle expérience !

 

Musique: Babel © www.musicscreen.org 

 

 

 Retrouvez les autres articles des GRF sur leur blog : c'est par ici !!!

Commentaires
NB : les commentaires sont désormais clos
  • Génial !

    Elia COURTOIS
    Modifié il y a 4 mois
    C'est super bien présenté, bravo ! C'était trop bien, c'était vraiment une expérience géniale !
  • Très intéressant ! Bravo !

    SONIA LOEWERT
    Créé il y a 4 mois